La photo au flash

Apprendre à dompter la lumière

La photographie au flash est une pratique ardue, souvent délaissée par les photographes. Un ouvrage y est consacré et permet de découvrir les principes de fonctionnement d’un flash et comment choisir judicieusement son matériel pour en exploiter tout le potentiel.

Il regorge de précieux conseils pour utiliser des flashs sans fil et élargir encore le champ des possibilités, modeler la lumière des flashs grâce de simples trucs et astuces comme avec des accessoires plus sophistiqués.

Plusieurs cas concrets donnent également des exemples de configurations en fonction du matériel (flash d’appoint, flash cobra, flash déporté ou multi-flash, etc.).

La photo au flash

A propos de ses auteurs :

Arthur Azoulay est diplômé de l'École Nationale Supérieure Louis-Lumière. En parallèle de ses activités d'auteur, il réalise de nombreux tests de matériels pour Focus Numérique et vient de lancer un centre de formation photo.

Aurélie Coudière a fait ses premiers pas à New York dans l'univers de la scène musicale.

Aujourd'hui, photographe indépendante à Paris, elle exerce aussi bien dans le domaine du portrait que de l’événement.

Comment fonctionne un flash ?

Il s'agit de systèmes électriques fondés sur une ampoule à décharge. Généralisé dans les années 70, ce système existe en fait depuis bien plus longtemps.

Un flash électronique fonctionne sur la génération d'un éclair lumineux dans un tube à décharge (un tube de quartz dans lequel est placé un gaz, le xénon)

Il existe 2 types de flash : plats pour les Cobra et arrondis pour les flash de studio.

Dans ce livre, on vous expliquera aussi que les flashs ne sont pas toujours compatibles d'une marque à une autre. Les griffes qui permettent de fixer les flashs cobra ne permettent pas toujours d'utiliser un flash canon sur un compact Nikon et inversement.

Pourtant les griffes porte-accessoires permettent souvent de synchroniser l'appareil avec le flash, cependant dans certains cas, on peut utiliser une synchro filaire, un émetteur infrarouge ou d'autres technologies sans fil.

Quelques notions sur la lumière :

  • la lumière se déplace en ligne droite
  • la lumière peut se réflechir
  • la lumière est de l'énergie
  • la lumière se déplace très rapidement et plus vite que le son
  • la lumière peut se diffracter

Il existe 2 types de source : primaires et secondaires

  • Une source primaire émet directement de la lumière
  • Une source secondaire ne fait que la réfléchir. (soit on parle de reflets spéculaire car une seule direction, soit de reflets diffus car dans toutes les directions)

Connaissez-vous la photométrie ?

Un flash émet un flux de lumière mesuré en lumen (lm) dans l'espace. Ce flux dispose d'une certaine intensité mesuré en candela. Alors que l'objet flashé reçoit un éclairement mesuré en lux. Et enfin, l'objet photographié réfléchit de la lumière vers l'appareil photo, soit la luminance mesuré en candela par mètre carrée.

Ainsi, l'éclairement d'un éclairage diminue lorsque la distance à la source primaire originale augmente. Loi du carré inverse.

Soit plus la source d'éclairage est puissante et éloigné de l'objet shooté et plus la lumière sera homogène. A l'inverse, plus la source d'éclairage est faible et proche du sujet et plus la lumière offre des nuances.

Portée et couverture d'un flash

La puissance d'un flash n'est pas toujours le paramètre le plus important car les reflex nouvelles générations permettent d'utiliser des très hautes sensibilités ISO ce qui peut compenser la puissance d'un flash.

Pourquoi utiliser un flash très puissant ?

  • pour travailler dans une profondeur de champ étendue avec une sensibilité ISO faible
  • pour atteindre des objets très éloignés

 

A savoir : Un flash est un éclair lumineux puissant et bref, soit un éclair de 1/1000 de secondes selon la puissance du flash.

rencontrez des amateurs de photographie

Comment éviter le problème des yeux rouges au flash ?

Notre rétine est riche en vaissaux sanguins, ce qui explique que le flash vient subitement et rapidement éclairer le fon de la rétine et donc mettre en lumière des yeux rouges ! Sur certains flashs, il existe une fonction anti-yeux rouges qu'on peut activer à la prise de vue. Ou alors utiliser un logiciel de retouches d'images.

Et beaucoup d'autre conseils dans ce livre très très bien fait pour tout savoir de la photo au flash que donc nous vous recommandons. (aux éditions PEARSON)


À lire également : Faire une Randonnée Photo dans la Nature avec des Amis