Conseils sur l'Amitié

Qu'est-ce que l’amitié : « un échange gagnant-gagnant » ?

Se faire un ou des amis est dans tous les cas basé sur un principe d’échanges. Je te donne…tu me donnes…et ainsi de suite…

un couple d'amis à la salle de sport Plus l’échange est équitable et plus la relation s’en trouve renforcée.

Echanger quelque chose comme de la générosité, de l’amitié en vue d’obtenir l’amitié d’une autre personne, peut être considéré comme intéressé !

Car bien entendu, pour se faire des amis, il faut être « intéressé » par l’idée de susciter l’amitié et être prêt à donner de sa personne.

Intéressé ne veut pas pour autant dire manipulateur

A ce stade, il convient de donner un éclairage sur la définition de la manipulation entre deux êtres et la différence entre une relation amicale souhaitée et pour laquelle, on met tout en œuvre pour y parvenir.

Le manipulateur va agir pour obtenir de l’autre quelque chose que ce dernier n’aurait pas donné sans concessions. Cet échange se fera aussi en défaveur de l’autre car le manipulateur ne place pas dans l’échange un objet ou un service de même valeur que l’objet qu’il désire s’approprier au détriment de son interlocuteur.

L’échange est donc déficitaire pour le manipulé !

Dans le cas d’une relation d’amitié sincère voulue par une personne intéressé dans cette relation, l’échange est gagnant-gagnant. Les deux parties échangent des sentiments, objets, services, intentions de même valeur sans qu’aucune des deux parties ne puissent se sentir lésées.

Au contraire, comme à l’époque du troc bien avant l’apparition de la monnaie, l’échange est plus qu’équitable, il permet une évolution des deux personnes qui profitent de l’échange pour se grandir ou s’améliorer.

C’est parce que l’on reconnait en l’autre un ami que l’on a envie de procéder à un échange gagnant-gagnant, sinon on se trouve dans le cas où on veut manipuler l’autre (celui qui ne sera jamais un ami) pour en tirer un bénéfice illusoire.

Comment reconnaitre celui qui sera mon ami ?

Par sa spontanéité, sa générosité non-feinte, sa sincérité, et sa capacité à s’intéresser à moi avant de me parler de lui.

Le futur ami est celui qui suscite chez moi l’envie de lui donner la même chose que ce qu’il m’offre.

Comment rencontrer de tels amis ?

En leur portant un intérêt sincère ! Car nous sommes tous prompts à apprécier ceux qui nous témoignent de la sympathie.

Notices légales | | Copyright © 2017