Conseils sur l'Amitié

Cycle de vie de l’amitié : début, milieu et fin d’une relation amicale

On parle plus souvent de l’amitié en termes positifs : comment se faire des amis ? Comment entretenir une bonne relation amicale ? Mais il faut bien admettre que comme la vie qui suit un cycle, l’amitié n’est pas systématiquement un long fleuve tranquille, et sans écueils.

L’amitié n’est pas un sentiment immuable et définitif

l'amitié et ses cycles

Au contraire, l’amitié nait, vie et parfois s’éteint. En général, peu de gens prennent le temps de réfléchir sur ce cycle naturel car on a tous tendance à vivre l’instant présent sans prendre le temps de réfléchir à la vie, à sa vie, aux rencontres que l’on peut faire…

Si on prend un peu de recul, on pourrait pourtant constater que les relations sont parfois éphémères, et que tout est un instant plus ou moins long.

Déménagement, évolution, changement, sentiments, tout change et l’amitié avec.

Sans parler de trahisons ou d’affrontements, deux amis peuvent se perdre de vue parce que leurs vies respectives les entrainent sur des chemins différents.

Choisir, c’est parfois renoncer, or la vie passe son temps à nous faire faire des choix

Il faut savoir apprécier l’instant présent et une nouvelle amitié car qui peut dire si elle durera une minute, une journée, une semaine, un mois, une année, ou plus… On parle plus souvent de se faire des amis plutôt que de se faire un ami ! C’est pertinent car si l’amitié obéit à un cycle de début et de fin, pour pouvoir toujours avoir une vie remplie, il faut en permanence régénérer son cercle amical avec de nouveaux entrants qui compensent les sortants.

Combien de personnes adultes peuvent se réjouir d’avoir toujours comme ami, un ou plusieurs amis d’enfances rencontrés à la maternelle ou à l’école primaire ?

Sans doute très peu, d’où le succès du site copainsdavant qui permet de retrouver des amis perdus de vue.

Si l’amitié était quelque chose de figée, nous n’aurions pas besoin d’un site comme Facebook pour garder le contact avec des amis que l’on ne voit plus.

Enfin, la fin d’une amitié est toujours un déchirement, c’est toujours une part de soi qui s’en va, et avec la tristesse qui l’accompagne.

Peu de gens se réjouissent de la fin d’une amitié, c’est souvent une désillusion, et une part de soi qui s’échappe

C’est d’autant plus difficile à accepter que lorsque l’on se fâche avec un ami, on ne remet jamais en question des raisons de cette fâcherie mais plutôt les raisons de l’origine de cette amitié. On peut accepter d’être attaqué par un ennemi mais jamais d’être trahi par un ami !

C’est peut-être pour cette raison que les sentiments d’amour et de haine peuvent être parfois si proches ou capables de se succéder, alors qu’ils paraissent en théorie si différents.

De l’amour à la haine, de l’amitié à l’indifférence, on retrouve toujours la théorie du cycle de la vie : un début, un milieu, et une fin.

L’amitié est un cadeau que l’on se fait, autant essayé de le préserver le plus longtemps possible.

Notices légales | | Copyright © 2017