Conseils sur l'Amitié

Comment bien s'entendre avec mes meilleures amies ?

Ce film américain, sorti sur les écrans en août 2011 est une sorte de réplique au film "Very Bad Trip", immense succès planétaire, vantant les aventures de quatre copains déjantés à Las Vegas, puis à Bangkok dans l’épisode numéro 2.

Mes meilleures amies est donc la version "Very Bad Trip" pour les filles, parfaitement mis en scène par Paul Feig, et mettant au premier plan, l’actrice américaine Kristen Wiig, qui interprète Annie, l’héroïne de ce film évidemment humoristique.

L’exercice de style n’est pas forcément évident à réaliser.

Si les garçons peuvent aller très loin dans leurs délires, pour réussir cette nouvelle comédie sur l’amitié entre filles, il fallait trouver des gags percutants sans tomber dans le vulgaire, qui il faut bien l’admettre est plus admissible pour des garçons.

Pourtant, malgré cette contrainte légitime, Annie et ses copines nous ont proposé quelques scènes qui pourraient bien rester cultissimme, comme notamment le passage sur l’achat de la robe de mariée.

Et encore quand on se remémore ce passage, le réalisateur flirte avec la frontière entre hilarité et vulgarité.

Franchement, c’est l’hilarité qui l’emporte que l’on soit un garçon ou une fille

les meilleures amies

Pour parler de l’histoire, ce film dont le titre original est "Bridesmaids" traite tout comme "Very Bad Trip" de l’enterrement de vie de jeune fille d’une amie d’Annie, et de l’organisation de son mariage.

Evidemment, ce qui devait être un évènement assez sympathique mais sans histoires va se transformer en véritable enchainement de gags et de catastrophes plus ou moins bien récupérées entre Annie et ses quatre copines, dont la mariée, interprétée par Maya Rudolph.

Au-delà d’être simplement la version fille d’un film sur enterrement de vie de jeune marié, "Mes meilleures amies" est un film drôle, parfois émouvant, et qui remplit sa mission de divertissement.

Un personnage parmi les seconds rôles se détache, et c’est celui de Megan, interprété par Melissa McCarthy, sorte de version déjantée de Zach Galifianakis dans le film "The Hangover" qui pourtant déjà en tenait une sacrée couche.

Le message du film : le passage de l’adolescence à l’âge adulte – de la fin de ma meilleure amie à mon amie tout court !

En résumé, le message de ce film est lié au rite de passage non pas de la mariée avec son époux, mais à la fin d’une amitié qui se heurte à un nouvel amour dans la vie de la copine d’Annie.

Cette dernière voit son amie changer, lui échapper et se trouve complètement déstabilisée alors qu’elle-même se trouve dans une situation de fragilité dans sa propre vie sentimentale et professionnelle.

Le dernier bastion stable de sa vie, à savoir son amie lui échappe, et alors elle va tout faire pour essayer à tout prix d’exister aux yeux de son amie au travers de l’organisation de son enterrement de vie de jeune fille.

Pour ne rien simplifier, la jeune mariée va se découvrir une nouvelle amitié qui va encore plus pousser Annie hors de sa vie. En effet de le personnage interprété par Rose Byrne cherche à tout prix à se faire une nouvelle amie en la personne de la mariée, et donc évincer Annie.

Ce film est une fable sur la place d’une meilleure amie à côté du nouveau couple et des nouveaux amis, et la fin d’une époque, qui même si dans le film se passe entre adultes, s’apparente à une sorte de fin de l’enfance un peu brutale.

La meilleure amie étant peut-être le dernier élément qui rattache Annie à une vie plus douce, sans problème de job, de mari ou d’amants, en somme quelque chose de plus enfantin.

Notices légales | | Copyright © 2017