Le Web Magazine du réseau des loisirs
Menu

Kyudo, l’art ancien de tir à l’arc japonais : «la Voie de l’Arc»

À l’occasion de la coupe du monde 2014 de Kyudo qui se tient à Paris du 19 au 20 juillet 2014, quelques informations sur l’origine, l’esprit, et la pratique, de cette discipline qui bien qu’encore méconnue, est en fort développement en France.

L’origine du Kyudo

le kyudo des samourais

À son origine Le Kyudo « la voie de l’arc » était une discipline de Samouraï, et est souvent considéré comme le plus ancien et le plus pur de tous les arts martiaux.

Bien que les Samouraïs du Japon féodal sont plus généralement réputés pour leur maniement de l’épée, pour les archers Samouraïs, la maîtrise du Yumi (l’arc) était une compétence précieuse tout au long de l’histoire du japon.

Le Yumi pouvait tout autant être utilisé à pied ou à cheval.

La pratique du Kyudo est alors autant associée à la guerre qu’à la chasse sportive.

Le tir à l’arc dans sa version militaire était très développé au cours des guerres civiles au Japon au 15e et 16e siècle, son principal inconvénient étant la longueur de la formation pour qualifier les archers. Aussi quand les portugais ont importé les premiers fusils au Japon, ce sont ces fusils qui peu à peu ont remplacés les arcs, qui restaient tout de même privilégiés en complément, pour leur plus grande précision.

La pratique et la philosophie du Kyudo

La pratique du Kyudo nécessite des compétences techniques alliées à un esprit concentré et discipliné. Il faut des années pour maîtriser cette technique et ses étapes fondamentales (le Hassetsu). Comme pour toute activité technique, vous ne pourrez maîtriser la technique du Kyudo qu’en apprenant à vous maîtriser vous même.

la philosophie du Kyudo Plus qu’un sport ou un art martial, le Kyudo est une forme de méditation mettant en relation le corps, l’esprit, l’arc et la flèche, et où tout est en finalité affaire de discipline et de précision, jusqu’au Hanare, le lâché de la flèche vers la cible. La pratique moderne du Kyudo constitue une forme de développement personnel, alliant dignité, harmonie, grâce et tranquillité.
Il est dit que la pratique du Kyudo apporte une satisfaction spirituelle qui accompagne ensuite les archers dans leur vie quotidienne.

L’arc est le Yumi, sa longueur est généralement de 220 cm, et son poids peut aller de 15 à 23 kg. Les modèles contemporains sont souvent en fibre de bambou ou bien également en érable et fibres de verre. Ils reprennent l’essentiel des caractéristiques des arcs utilisés par les guerriers samouraïs.

Les flèches sont de courbures différentes, vers la droite ou vers la gauche, les plumes les plus recherchées sont des plumes de faucons et d’aigles, leur pointe est en acier. Aujourd’hui certaines espèces étant protégées, les plumes peuvent être des plumes de cygnes ou de dindes, voire synthétiques.

La tenue standard traditionnelle à la pratique du Kyudo, comporte un haut de kimono, une jupe-culotte et une ceinture en tissus. Le gant (le yugake) est renforcé au niveau du pouce.


Alors, si vous aussi êtes séduit par le Kyudo,

autant commencer votre apprentissage le plus vite possible...

Le Kyudo est toujours enseigné de manière traditionnelle, comportant une gestuelle elle même traditionnelle. Dans les tournois, l’archer s’avance vers la ligne de tir, et tire ses flèches sur une cible de 36 cm située à une distance de 28 mètres.

la gestuelle du kyudo Tout le monde peut apprendre le Kyudo, la force physique n’entrant pas ne ligne de compte. Quelques leçons peuvent vous permettre de maîtriser vos premiers tirs, cependant il faudra ensuite une pratique régulière pour obtenir et développer vraiment l’esprit du Kyudo.

La formation à l’art du Kyudo repose une manipulation correcte de l’arc et des huit phases de tirs, ce n’est que quand l’élève maîtrise ces huit phases, que son professeur l’autorise à pratiquer individuellement. L’élève doit également apprendre à contrôler sa respiration et son esprit.
Une des étapes la plus difficile est le positionnement correct de la flèche sur l’arc, à l’aide de la main gauche, et sans indice de repère.

Les huit phases du Kyudo :

  • ashibumi : la position,
  • dozukuri : la posture,
  • yugamae : la préparation de l'arc,
  • uchiokoshi : la montée de l’arc,
  • hikiwake : la tension de l’arc,
  • kai : le maintien de la tension,
  • hanare : le lâché de la flèche vers la cible,
  • yudaoshi : la descente de l’arc.

L’objectif du Kyudo, n’est pas tant la précision que l’approche où il convient de rester humble.
La « zénitude » qui suit un tir est considérée comme plus importante que la virtuosité.
Des classements sont établis en fonction du niveau des pratiquants et des compétitions. Cependant les meilleurs archers considèrent que même en y consacrant toute une vie, la perfection ne pourra jamais être atteinte, il convient de toujours vouloir aller plus loin, c’est l’esprit des Samouraïs japonnais…

À lire également sur les arts martiaux : Le Judo, bien plus qu’une activité physique...

la coupe du monde 2014 de Kyudo

Une compétition mondiale de Kyudo à Paris en 2014 :

Organisée les 19 et 20 juillet, cette compétition de tir à l’arc traditionnel japonais réunie les meilleurs pratiquants du monde entier, dans le cadre de la coupe du monde 2014.
Il est à noter qu’après le Japon, la France est le deuxième pays au monde pour le nombre de pratiquants du Kyudo. Un espace dédié à la pratique du Kyudo, vient également d’être inauguré à Noisiel en Seine-et-Marne.

Pour plus d’informations sur la Fédération de Kyudo Traditionnel France et la pratique du Kyudo en France, ainsi que ses dojos :
FFKT – Fédération de Kyudo Traditionnel France

À lire également : Sports de Combat et Arts Martiaux, la philosophie...

Les sports, les arts martiaux, sont des vecteurs d’amitié

Quelque soit son niveau de pratique, les arts martiaux sont un important vecteur de liens sociaux. Avec les autres participants on partage des moments d’émotion, et c’est sans doute aujourd’hui un des meilleur moyen de se faire des amis, en ayant les mêmes affinités.

les amis du kyudo Le réseau des loisirs et de l’amitié meetinggame.fr, vous propose de rejoindre une communauté où vous pouvez partager vos affinités pour le sport, et retrouver des amis qui partagent également votre philosophie.

Et comme vous ne souhaitez pas forcément pratiquer qu’une seule et même activité, même si elle prend une grande part dans votre vie, en nous rejoignant vous aurez ainsi l’opportunité de rencontrer des amis autour d’autres centres d’intérêts, que ces centres d’intérêts soient sportifs, culturels, ou pour des loisirs et des sorties.

Inscrivez-vous pour trouver des amis, et pour partager des sports, des activités, et des loisirs avec eux, sur le réseau amical meetinggame


Notices légales | | Copyright © 2017