Le Web Magazine du réseau des loisirs
Menu

Le saut à l’élastique, un sport extrême accessible à tous

les sports extrêmes

Le saut à l’élastique est sans aucun doute une des activités de plein air les plus extrêmes qui puisse vous êtes proposées.

Le saut à l'élastique est une expérience exaltante où vous allez explorer vos limites en vous lançant un défi personnel : l’impression de faire quelque chose d’incroyablement dangereux, et pourtant en toute sécurité.

Saut à l’élastique, un peu d’histoire

La légende raconte qu’en venant pour la première fois sur l’île de Pentecôte dans le Pacifique Sud au cours de la seconde guerre mondiale, les occidentaux ont découvert que les habitants de l’île avaient pour coutume de sauter à l’élastique.

Bien évidement, la technologie contemporaine des matériaux n’ayant pas encore atteint cette île et son peuple, ce sont alors des lianes qui tenaient lieu d’élastique, pour des sauts depuis des tours de bois.
La tradition est conservée sur l'île, et aujourd’hui constitue encore une attraction touristique.

Ce n’est qu’en 1979, en Angleterre du haut des 80 mètres du pont Clifton à Bristol, et en toute illégalité, que les premiers sauts modernes à l’élastique ont vu le jour.
Pionniers de ce que l’on considère maintenant comme des "sports extrêmes", ce sont à des étudiants de l’université d’Oxford que l’on doit cette première expérience.

En 1988, malgré le scepticisme et les craintes, c’est en Nouvelle-Zélande, que la première activité commerciale de saut à l’élastique a vu le jour.

Où faire du saut à l’élastique

Depuis des ponts, des viaducs, d’un téléphérique, ou de plates-formes spécialement conçues aux bords de falaises, les installations pour le saut à l’élastique sont souvent situées au coeur de paysages magnifiques, ce qui contribue également au plaisir de cette activité.

En France, depuis les Alpes de Hautes Provence et le Pont de l’Artuby (plus haut pont d’Europe avec ses 180 mètres) jusqu’à la Normandie et le viaduc de la Souleuvre, en passant par les tours et les grues, une multitude de bases de saut à l’élastique vous sont proposées, pour une expérience extrême et inoubliable.

À lire également : Les sports extrêmes et d’aventures

les sports extrêmes, motocross

La sécurité et le saut à l’élastique

Les accidents sont très rares grâce aux règles de sécurité particulièrement strictes observées dans le monde entier. Toutefois, assurez vous que le centre de saut à qui vous allez confier votre sécurité respecte les normes (AFNOR) en vigueur, et que les sauts sont encadrés par des professionnels formés à cette pratique.

Le saut à l’élastique ne demande pas de compétences particulières, hormis pour les plus expérimentés qui vont effectuer des figures et autres acrobaties.

En principe, il n’y a pas de limites d’âge pour faire du saut à l’élastique. Cependant pour les mineurs de moins de 18 ans, une autorisation parentale est nécessaire. Et suivant les centres, au delà d’un certain âge, un certificat médical peut être demandé.

Naturellement, comme pour la pratique de tout sport, pour faire du saut à l'élastique, il convient d’être en bonne forme physique.

Comment se préparer pour son premier saut à l’élastique

les sports extrêmes

Si vous êtes en bonne condition physique, ce n’est pas tant votre forme qu’il faut préparer avant un premier saut à l’élastique, mais plutôt votre esprit, soyez zen…

Vous avez rendez-vous dans quelques jours pour votre premier saut à l'élastique, et vous ressentez un pincement au coeur à l’idée qu’il va falloir vous lancer dans le vide de si haut.

La moment le plus angoissant n’est pas le saut, mais toute la période qui le précède. Dites vous bien que toutes les mesures de sécurité sont prises.

Le plus important avant un premier saut est d’essayer de ne pas trop y penser, essayez de distraire votre esprit avant de vous lancer, et ensuite profitez des sensations.

Sportivement et techniquement, vous n’avez rien à faire pour vous préparer. Les moniteurs ont tout sous contrôle, au signal vous sautez, la partie la plus angoissante est terminée, et le plaisir commence.
Vous avez l’impression de flotter dans l’air pendant les quelques secondes de la chute libre. Puis l’élastique se tend, et à cet instant la sensation est beaucoup plus douce que vous ne pouvez l’imaginer. Ces quelques instants où l’élastique se tend et se détend vous donneront l’impression d’être en apesanteur.

Toutefois, si quand vous êtes sur place et que la panique vous envahie au dernier moment, renoncez, personne ne vous oblige à le faire, et personne ne vous le reprochera.

Le saut à l’élastique, une activité à partager avec des amis

Généralement on ne décide pas d’aller pour la première fois faire du saut à l’élastique tout seul, c’est un moment que l’on souhaite partager avec des proches, des amis.

les sports extrêmes, les amis Partager les sensations que l’on va éprouver avec des amis, rendra ces émotions encore plus fortes. Les sports extrêmes et le sport en général, sont des vecteurs de liens amicaux, ce sont également les meilleurs moyens de se faire de nouveaux amis.
En rejoignant la communauté du réseau de loisirs et de l’amitié meetinggame.fr, vous aurez l’opportunité de rencontrer d’autres sportifs pour partager vos activités.
Partager des activités sportives, mais pas que cela, puisque vous pourrez également partager d’autres centres d’intérêts, pour les loisirs, ou d’autres activités culturelles.

Inscrivez-vous pour trouver des amis, et pour partager des sports, des activités, et des loisirs avec eux, sur le réseau amical meetinggame


Notices légales | | Copyright © 2017